Comment faire un égouttage de terrain

Le 26/01/2022 0

Dans Débouchage

L’égouttage de terrain est l’étape qui précède le terrassement et qui est obligatoire à toute construction. Il est impensable de construire votre maison sans penser à son raccordement sanitaire. 

Egouttage de terrain comment faire

Il est d’autant plus indispensable, car il assure une canalisation sans anomalie, un terrain parfaitement étanche qui ne risque pas de s’inonder à la première abondance de pluie ou pire des odeurs nauséabondes qui s’échappent des égouts. Le recours à un professionnel est la seule option dans ces types de travaux. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur l’égouttage de terrain.

L’égouttage de terrain, c’est quoi ?

L’égouttage est l’évacuation de toutes les eaux usées qui transitent dans votre habitation. Il peut s’agir d’eaux pluviales, des eaux de ruissellement des eaux de lavage et des eaux usées domestiques. Le but final est de faire évacuer les eaux pour éviter toute forme d’inondation. Pour un bon fonctionnement de l’égouttage, il faut mettre en place quelques dispositifs comme : un tuyau de drainage, une canalisation des égouts, des récupérateurs d’eau, des chambres de visite, etc. La fosse septique est aussi une alternative à défaut d’avoir un réseau d’égouts. Les travaux d’égouttage se font sur un terrain, un chantier et une maison. C’est d’ailleurs une étape obligatoire lors de la construction d’une maison. Il permet de faire un raccordement des installations domestiques avec celles de l’égout public. 

Que faut-il faire avant les travaux d’égouttage ?

Les préliminaires aux travaux d’égouttage de terrain

Les travaux d’égouttage sont effectués avant et pendant les travaux de terrassement. Cela inclut le raccordement sanitaire. Avant une construction, il est impératif d’anticiper les gros œuvres sanitaires. Ainsi, il faut mettre en place les Des tuyaux de drainages ;

  • Des canalisations d’égouts ;
  • Un réseau de traitement des eaux usées ;
  • Des caniveaux et récupérateurs d’eau ;
  • Des chambres de visites ;
  • Une fosse septique ;
  • Un raccordement à l’égout public,
  • Une installation de pompage ;
  • Des conduits de refoulement.
  • éléments suivants pour un égouttage de terrain :

Une fois ces dispositifs installés, vous pouvez réaliser les travaux d’égouttage de votre terrain.

La mise en place de l’égouttage d’un terrain

L’égouttage est un travail de professionnel. Ils définissent les travaux de terrassement et les travaux de terrain qui répondent aux normes publiques. Pour cela, il y a quelques règles de base :

  • La mise en place de l’égouttage doit tenir compte de l’écoulement c’est-à-dire considérer l’inclinaison des canaux « une pente de 5 %) ;
  • Les canalisations à enterrer sont indispensables ;
  • Il faut faire des fouilles en tranchée depuis le terrain jusqu’aux égouts publics ;
  • Pour protéger les drains et les autres dispositifs, il faut mettre des gravillons et des pierres en couche superposée ;
  • Les canaux de drainage sont pour les eaux de pluie ;
  • Les canaux d’évacuation sont pour les eaux usées ;
  • Les installations sont en raccord aux toilettes et à la fosse septique ;
  • La mise en place d’une canalisation permet l’évacuation des eaux et prévient des risques d’inondation, stabilise le sol et prévient des risques d’infiltration d’eau.

Une fois ces dispositifs installés, vous pouvez réaliser les travaux d’égouttage de votre terrain.

Et dans ce cas quels sont les réseaux d’égouttages ?

Tout savoir sur les réseaux d’égouttage

Les canalisations sont en PVC renforcé sont les plus utilisés. Le PVC est économique, facile à poser et existe en grande longueur. Pour un bon écoulement et éviter les bouchons, la canalisation est posées avec une pente de 2 cm par mètre courants et en tronçons rectilignes entre 2 regards de visites. 

Les regards de visite 

Ils sont indispensables pour contrôler le réseau d’égouttage et faire d’éventuelle intervention. Les regards de visite peuvent être de simple raccord en Y avec un bouchon sur les conduites. En revanche, pour une pose enterrée, il doit s’agir de chambre de visite. 

Les récupérations d’eau

Les eaux claires sont récupérées en général : l’eau de l’arrosage, des toilettes et du lave-linge. Il peut aussi y avoir l’installation de citerne d’eau de pluie dans les nouvelles constructions. Un filtre à feuille et impureté sont installés dans la citerne dans ce cas là. La récupération d’eau est équipée d’un trop-plein pour évacuer les eaux excédentaires vers le système d’infiltration. 

Fuite et trace d’humidité dans l’infrastructure témoignent d’un travail bâclé. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour l’égouttage de votre terrain. 

Le réseau d’égouttage individuel est composé de regards de visite et de canalisations. Il peut aussi comprendre des dispositifs de récupération, de traitement et d’infiltration suivant la, localisation et la configuration du terrain.
 

astuce débouchage égouttage

Ajouter un commentaire

Anti-spam