Tout savoir sur le ramonage agréé

Le 18/02/2022 0

Dans Ramonage

Vous avez une magnifique cheminée qui trône majestueusement dans votre salon ? Malheureusement, vous constatez des saletés et des irrégularités chaque fois que vous allumez le feu. Il serait peut-être temps de ramoner votre cheminée.

Pourquoi ramoner la cheminee

Qu’est-ce qu’un ramonage ?

Beaucoup se trompent sur le métier de ramonage. En effet, ce n’est pas le fait de nettoyer les conduits de la cheminée. Le ramoneur ne conçoit pas uniquement une cheminée. Il peut aussi faire le tubage, installer des conduits et même faire la finition de son chapeau.

Il faut bien que la fumée sorte de la cheminée. Pour cela, le principe est automatique. Le ramoneur entretient les chemins d’évacuation de la fumée en enlevant les dépôts de suie.  Ce processus est à refaire à un intervalle de temps régulier : deux fois par an.

D’autres horizons

La cheminée est le système de chauffage que tout le monde utilise de moins en moins. Néanmoins, le métier de ramonage s’est adapté avec les offres existantes. Il s’est tourné vers l’entretien des conduits de laverie, de bacs à ordure, des tuyaux à gaz et des conduits d’évacuation de fuel. Le ramonage offre même des services sur la ventilation mécanique contrôlée (VMC) d’un bâtiment.  Par précaution, il est recommandé d’au moins ramoner une fois par an les conduits de gaz et deux fois par an ceux en bois, en charbon ou en fuel.

Ramonage agréé ?

C’est le fait de faire appel à un ramoneur agréé, un professionnel qualifié pour faire le ramonage d’une cheminée. Un certificat de ramonage vous sera remis par le ramoneur quand son travail sera terminé. Il est le seul habilité à délivrer un certificat.

Pour résumer, ramoner revient à débarrasser la paroi intérieure d’une cheminée des suies. Ces dernières viennent des feux de cheminées répétitifs.

Pourquoi ramoner sa cheminée ?

La plupart des gens délaissent l’entretien régulier de leur cheminée. Ils se rassurent en se disant que la cheminée ne marche pas toute l’année et que la période d’utilisation est occasionnelle. Même s’ils sont conscients des bienfaits du ramonage, peu ose risquer à le faire ou à la limite le font eux-mêmes.

Est-ce obligatoire ?

Vous êtes tenus dans l’obligation de ramoner. Effectivement, l’article 31 sur le règlement sanitaire départemental type (RSDT) de votre commune le cite. Il y est dit qu’en plus de l’obligation de ramoner, cela doit s’effectuer au minimum 2 fois par an par un ramoneur agréé. Les détenteurs de cheminée contrôlés non conformes, c’est-à-dire sans certificat de ramonage, paient une amende selon l’arrêté préfectoral. Concernant cette dernière, veuillez-vous référer à la mairie de votre commune.

 Le certificat de ramonage

Le certificat de ramonage est un document délivré par un ramoneur agréé. Il atteste la bonne conformité du ramonage de votre cheminée. On doit pouvoir y trouver les informations concernant :

·         le ou les conduits ramonés ;

·         la vacuité du conduit sur toute sa longueur ;

·         les anomalies relevées lors du ramonage ;

·         les réserves et observations du ramoneur ;

Le certificat prouve que vous avez respecté l’obligation de ramonage.

 Protection en cas de sinistre 

Ramoner sa cheminée dans les normes vous aide en cas de sinistre. En effet, l’assurance habitation à laquelle vous êtes souscrits prend en compte les risques encourus lors d’un incendie par exemple. Le certificat de ramonage joue également en votre faveur en cas de litiges. Le document sera demandé par votre assureur.

Pourquoi recourir au ramonage ?

Nombreuses sont les raisons qui doivent pousser ceux qui possèdent une cheminée à ramoner.

Aspect légal

Il y a un risque de payer une amende de troisième classe allant jusqu’à 450 euros. Le ramoneur doit obligatoirement être qualifié par l’organisme professionnel de qualification et classification du bâtiment. Évitez la solution de facilité qui est de faire appel à des ramoneurs itinérants douteux. N’oubliez pas ! La loi exige le ramonage annuel de votre cheminée. Cela vaut aussi, même si on utilise une chaudière gaz.

Aspect sécurité

Il y a un risque d’embrasement du conduit. La suie déposée sur la paroi intérieure est un produit parmi les plus inflammables dans une maison. Il va aussi prévenir le risque d’être asphyxié. Un des dangers les plus récurrents est l’asphyxie ou l’intoxication au monoxyde de carbone en cas d’incendie.

Aspect environnemental

La pollution sera réduite. Les fumées sont déjà néfastes pour l’environnement, mais si elles sont en plus accompagnées de suie et de cendres, c’est pire. Nous allons également brûler plus de combustibles solides ou gazeux à cause du tirage insuffisant. On peut dire adieu à l’économie d’énergie.

Aspect technique

Il y aura une amélioration du tirage de la cheminée. Le feu en manque d’oxygène avec le conduit bouché, ne sort pas et revient dans le foyer. Les meubles du salon seront noircis et il y aura baisse d’étanchéité des conduits.

Aspect économique

 À part ramoner, les branches, les autres résidus de saleté et nids d’oiseaux dans les conduits seront aussi pris en charge par le professionnel.

Généralement, le premier ramonage obligatoire se fait en période de chauffe. C’est après cette période que le deuxième est effectué. Il faut comprendre que vous ne suivez pas la loi si vous le faites vous-même ou utilisez une bûche chimique de nettoyage. L’emballage de la bûche ramoneuse n’a pas le même poids légal qu’un certificat.

Le ramonage agréé, comment y procéder ?

Il est clair maintenant que vous devez faire appel à un professionnel agréé. Et encore une fois, sans attestation légale, votre compagnie d’assurances est impuissante en cas de sinistre que ce soit cheminée ou autres chauffages. À part le ramoneur, les techniciens certifiés qui installent votre cheminée sont également capables de la nettoyer. Libre à vous de choisir qui fera vos travaux de ramonage. Dans tous les cas, il existe deux façons de procéder :

Manuellement

Le ramoneur utilise une brosse de ramonage pour conduits de cheminée appelée hérisson. Il l’introduit dans le conduit et la rend extensible grâce à une perche. En frottant la paroi, la suie va tomber et se déposer dans le foyer de la cheminée. Il ne reste plus alors qu’à nettoyer à l’aide d’un aspirateur. Là encore, il y a deux moyens de nettoyer : par le haut et par le bas. Actuellement, ramoner directement par le bas est le plus courant. Même en n’étant pas ramoneur, l’idée de grimper sur le toit n’est pas très agréable. Il évite les dégâts causés à la maison surtout aux meubles (ils deviennent tous noirs) provoqués par les suies venant de l’âtre.

Chimiquement

La technique consiste à brûler une bûche ramoneuse. La réaction chimique qui s’ensuit décompose la suie incrustée dans le conduit. Une méthode rapide certes, mais moins efficace que la méthode manuelle.

Le ramoneur agréé a des connaissances et l’expérience nécessaire donc, il garantit le bon fonctionnement de votre cheminée. Le ramonage qui va être effectué sera de bonne qualité et réalisé correctement. Le travail se fera en toute sécurité et conformément à la réglementation en vigueur.

ramonage

Ajouter un commentaire

Anti-spam