Combien coûte une séance de kiné ?

De plus en plus de patients ont actuellement recours aux kinésithérapeutes. Avec ou sans la prescription du médecin, ils consultent les spécialistes de kinésithérapie afin de soulager et de guérir leurs maux et/ou leurs traumatismes.

  • Mais quels sont les tarifs ?
  • Combien coûte une séance de kiné ?
  • Et est-il possible de se faire rembourser les séances ?

Le tarif conventionnel fixé par la Sécurité Sociale

Il est un peu difficile de répondre à la question combien coûte une séance de kiné, car les prix dépendent généralement du motif de la séance. Les tarifs varient effectivement selon les pathologies à traiter et ils peuvent augmenter ou baisser en fonction de la gravité de celles-ci. 

Quoi qu’il en soit, le tarif conventionnel fixé par la Sécurité Sociale est de 16,13 euros pour la rééducation d’un membre, c’est-à-dire pour l’acte le plus courant. Et pour les autres types de soins, ce tarif peut atteindre les 33 euros. 

Comme le précise les réglementations en vigueur, tout dépassement d’honoraire est interdit pour les praticiens conventionnés, sauf si le patient exige une consultation à un horaire particulier ou dans un lieu particulier. 

Les kinésithérapeutes doivent également afficher leurs honoraires dans leur salle d’attente et ils doivent fournir un devis à ses clients si le montant facturé est supérieur ou égale à 70 euros. Il convient de noter qu’une franchise médicale de 0,50 euros par consultation reste à la charge du patient.

Les prises en charge accordées par l’Assurance maladie

Pour savoir combien coûte une séance de kiné, il faut également se renseigner sur les prises en charge acceptées par l’Assurance maladie. 

En fait, le niveau de prise en charge d’un patient dépend généralement du professionnel de santé qu’il consulte, du cadre de la consultation et de son profil. S’il consulte un kinésithérapeute conventionné sur ordonnance de son médecin traitant, c’est-à-dire dans le cadre du parcours de soins coordonnés, la Sécurité Sociale lui rembourse 60% du tarif de base. 

La prise en charge est, en revanche, intégrale pour les personnes en affection de longue durée et les personnes âgées de moins de 18 ans. Et comme précisés plus haut, les éventuels dépassements d’honoraires ne sont pas considérés par la Sécurité Sociale. 

Si le patient effectue ses séances de kiné hors du parcours de soins, la Sécurité Sociale ne lui rembourse qu’à hauteur de 30%. Et s’il fait des consultations de confort sans ordonnance, il ne bénéficiera d’aucune prise en charge. Si le patient consulte enfin un kinésithérapeute non-conventionné, il obtiendra des remboursements très faibles de la part de la Sécurité Sociale. 
 

Les remboursements prévus par la complémentaire santé

Toujours dans l’idée de donner une réponse claire à la question « combien coûte une séance de kiné ? », il y a lieu de souligner que la complémentaire santé peut aussi rembourser certaines séances de kiné. Selon le contrat signé par le patient, sa mutuelle peut lui rembourser en partie ou en totalité le reste à charge sur ses séances de kinésithérapie. 

Une mutuelle avec un taux de remboursement de 100% peut lui rembourser les 40% restants du tarif conventionné non pris en charge par la Sécurité Sociale. Cependant, il est à savoir que cette couverture ne tient pas compte des fréquents dépassements d’honoraires. 

Une mutuelle avec un taux de remboursement de 200% ou de 300% du tarif de base, en revanche, peut assurer au patient une meilleure prise en charge en cas de dépassements d’honoraires.

Pour ce qu’il en est des séances de confort, elles sont couvertes par certaines mutuelles. Il est vrai qu’elles ne font pas l’objet d’aucune indemnisation de l’Assurance maladie, mais elles peuvent être considérées par certaines mutuelles, notamment les actes non-médicaux assimilés à la médecine douce afin de limiter le reste à charge du patient. 

Selon le contrat signé par le patient, le remboursement des séances de kinésithérapie peut se faire par séance ou sous forme de forfait annuel avec un montant en euros.
 

Quid de la kiné à domicile ?

Si tels sont les tarifs d’une séance de kiné réalisée en centre médical, il y a lieu de voir combien coûte une séance de kiné à domicile. En fait, une séance de kiné à domicile coûte légèrement plus cher qu’une séance au cabinet du professionnel. 

Son prix dépend des activités à réaliser, notamment du type de soin, du temps de la prise en charge et du trajet à parcourir par le kinésithérapeute pour venir au logement. D’où il peut varier en moyenne entre 10 et 16 euros par séance. 

Et bien sûr, ce coût n’inclut pas dans la séance certains exercices comme le renforcement musculaire, l’utilisation d’ultrasons, de la chaleur ou du froid et les mouvements de gymnastique dans l’eau ou avec poids. 

Il y a lieu de préciser enfin que le tarif d’une séance de kiné à domicile peut aussi varier d’une région à une autre. Et si le patient est couvert par une mutuelle santé, il est fixé à environ 18 euros, sans forfait de déplacement du rééducateur, franchise médicale et indemnités kilométriques.