Kiné vestibulaire, c'est quoi

Ce qu’il faut savoir sur la kiné vestibulaire

La kiné vestibulaire est une branche de la kinésithérapie destinée à soulager les symptômes liés à des troubles vestibulaires. Elle est généralement pratiquée par un kinésithérapeute et elle se base sur des exercices permettant une rééducation sensorielle de l’équilibre et misant sur l’interaction entre la vision, l’oreille interne, la colonne rachidienne et les pieds.

La kiné vestibulaire a déjà fait ses preuves depuis plusieurs années.

Vestibulaire reeducation

Trouver un kiné vestibulaire en Belgique :

Sur le site urgentdepannage.be, vous trouverais une liste de kiné en Belgique. Des kinés expert et professionnels privé qui font des miracle en matière de rééducation lors de mâle au dos, problème d'articulation et d'autres. Renseignez-vous auprès d'un kiné proche de chez vous pour du kiné à domicile ou en cabinet.

 - Allez à la liste des kiné par ici

Quels sont les bienfaits de la kiné vestibulaire ?

Les bienfaits de la kiné vestibulaire sont multiples. Elle ne permet pas uniquement de traiter le vertige. Elle est aussi efficace pour lutter contre tous les troubles du système vestibulaire. Entre autres, la kiné vestibulaire permet de corriger les troubles d’équilibre statique en position assise ou debout et les troubles d’équilibre dynamique à la marche. 

Elle est également parfaite pour soigner une névrite vestibulaire, notamment un grand vertige rotatoire souvent accompagné de nausées, de vomissements, d’une forte instabilité à la marche et d’un manque de coordination des mouvements volontaires. 

Puis, elle permet de guérir une parésie vestibulaire, c’est-à-dire une perte de sensibilité au niveau des organes vestibulaires pouvant engendrer des vertiges et des instabilités. Enfin, il ne faut pas oublier que la kiné vestibulaire est idéale pour soulager une migraine vestibulaire.

 - Comment est-on après une séance de kiné vestibulaire ?

Comment se déroule une séance de kiné vestibulaire ?

Une séance de kiné vestibulaire dure généralement entre 15 et 30 minutes. Et elle est à renouveler toutes les semaines pendant 2 mois et demi. Elle est axée sur la rééducation des problèmes d’équilibre, de vertige et d’étourdissements chroniques et elle a recours à divers exercices, dont : la réhabilitation vestibulaire et exercice d’accoutumance, les manœuvres de repositionnement de Canalith et les entraînements fonctionnels.

Grâce à la réhabilitation vestibulaire et exercice d’accoutumance, le cerveau et le corps s’adaptent progressivement au problème de vertiges chronique et peuvent se remettre petit à petit d’une lésion vestibulaire aiguë. En fait, cette technique de kiné vestibulaire sollicite la plasticité neuronale. Puis, elle est également capable de restaurer la confiance d’une personne à se déplacer sans craindre d’avoir des vertiges.

Pour ce qu’il en est des manœuvres de repositionnement de Canalith, elles permettent d’améliorer en seulement quelques séances le Vertige Positionnel Paroxystique Bénin, c’est-à-dire les sensations de rotations violentes associées à certains mouvements de la tête. 

Enfin, les entraînements fonctionnels comprennent des exercices spécifiques permettant de travailler l’équilibre et d’optimiser la force physique. Il s’agit de l’une des meilleures méthodes de kiné vestibulaire, puisque non seulement ils sont efficaces, mais ils peuvent rassurer les personnes qui souffrent de problèmes vestibulaires et de mobilité au quotidien. Ils aident même à réduire les chutes, à restaurer la force des jambes et à améliorer l’endurance de la marche.

 - Comment ce passe une séance, plus d'infos

Kine vestibulaire 1
Kine vestibulaire reeducation
Kine vestibulaire reeducation 1

Témoignages de quelques patients sur la kiné vestibulaire :

De nombreux patients recommandent la kiné vestibulaire, car ils reconnaissent les bienfaits de ce genre de kinésithérapie. 

 1) Benjamin, un patient expert, par exemple, a témoigné :

« J’ai trouvé cela révolutionnaire. La nuit, si je dois aller aux toilettes, je suis dans la pénombre et avant, je tombais. Aujourd’hui, depuis que je travaille avec la kiné, mon équilibre s’est amélioré et je ne tombe plus – je peux sortir seul de mon lit grâce à une barre et traverser ma chambre. Je vais donc mieux, je tiens debout quelques minutes ».

  2) Une autre patiente dénommée Manganne a également expliqué :

« Oui, allez-y, accrochez-vous, ça marche... En juillet 2006, j’ai eu des vertiges occasionnés par un produit qui servait à me soigner une sinusite. Les premiers ORL ont dit VPPB. En fait, c’était une destruction des vestibules. Je ne tenais pas debout, je ne conduisais plus, la rééducation que j’ai débutée en octobre 2006 m’a fait récupérer petit à petit. En décembre 2006, j’ai repris le travail et fait 1 km en voiture quatre fois par jour. En février 2007, j’allais une fois par semaine toute seule chez mon kiné et en octobre 2007, je recommençais à reconduire de nuit. Aujourd’hui, j’ai toujours une perte d’équilibre accentuée par la fatigue et le vent, mais je revis presque normalement. Je me suis fixée de remonter sur un vélo d’ici l’été 2008. Il faut se donner des défis pour avancer. La rééducation peut être longue, c’est votre cerveau qui doit compenser. Si vous le sollicitez beaucoup, il répondra. Bon courage et soyez tenace ».

Conclusion :

En outre, la kiné vestibulaire repose donc sur des manipulations effectuées par le kinésithérapeute et des exercices à faire à la maison. Elle est efficace pour retrouver une certaine stabilité. 

En fait, elle permet de diminuer la fréquence, la durée et l’intensité des vertiges. Puis, elle peut aussi réduire les symptômes qui y sont généralement associés tels que les nausées, les vomissements et les maux de tête. 

Vu les différents témoignages des patients qui ont déjà fait une kiné vestibulaire, cette discipline permet même d’améliorer l’autonomie dans les activités de tous les jours.