Triple vitrage

Le point sur triple vitrage

Puisqu’une meilleure isolation des fenêtres est essentielle pour garantir le confort dans la maison, il faut s’orienter vers un vitrage performant. Le triple vitrage, par exemple, est idéal pour limiter les déperditions de chaleur par les ouvertures. 

Il est vrai qu’il coûte très cher, mais il constitue un excellent investissement vu les économies d’énergie qu’il permet et aussi les aides financières auxquelles il est éligible. Voici le point sur le triple vitrage.

Qu’est-ce qu’un triple vitrage ?

Comme son nom l’indique, un triple vitrage est un vitrage constitué de trois panneaux de verre. Ces derniers mesurent 4 mm chacun et ils sont séparés entre eux par des lames d’air ou de gaz isolant de type argon ou krypton.

C’est pourquoi les références du triple vitrage sont souvent de type 4/18/4/18/4. 

  • En fait, le premier chiffre (4) indique l’épaisseur de la vitre extérieure,
  • le second (18) désigne l’épaisseur de la lame d’air ou de gaz qui se trouve entre les deux premières vitres.
  • Le troisième chiffre (4) correspond à l’épaisseur de la seconde vitre, c’est-à-dire de la vitre qui se trouve au milieu et ainsi de suite.

Quels sont les avantages du triple vitrage ?

Vu ses caractéristiques, le triple vitrage est le vitrage le plus performant du marché. Non seulement il constitue un excellent isolant thermique et acoustique, mais il assure une sécurité optimale et il peut procurer de nombreux autres avantages.

 1) Un excellent isolant thermique

Le principal avantage du triple vitrage est sa performance thermique. Grâce à ses trois vitres, il est très efficace pour limiter les échanges entre l’intérieur et l’extérieur. Ainsi, il peut donc réduire les déperditions de chaleur via les ouvertures au maximum. 

Il garantit une température intérieure homogène tout au long de l’année, puisque pendant les saisons froides, il conserve la chaleur et pendant les saisons chaudes, il maintient les pièces fraiches. 

En fait, le coefficient thermique du triple vitrage est de 0,8 Ug, contre 1,2 à 2,8 Ug pour le double vitrage et 6,3 Ug pour le simple vitrage.

 2 ) Un bon isolant phonique

Le triple vitrage peut aussi être considéré comme un bon isolant phonique. En moyenne, il offre une réduction sonore de 34 décibels. Ce qui convient parfaitement à un environnement bruyant. 

Par rapport au simple vitrage qui peut offrir une réduction sonore de 30 à 32 décibels, il est vrai que le triple vitrage classique est moins performant. Mais de nos jours, il existe des modèles plus perfectionnés de type triple feuilleté acoustique qui promettent une réduction sonore plus intéressante de 37 à 44 décibels.

 3) Une sécurité optimisée

L’autre point fort du triple vitrage également est le fait qu’il permette d’optimiser la sécurité de la maison. Comme le double vitrage, il est parfaitement compatible avec le verre feuilleté. Du coup, il peut donc être particulièrement résistant et il peut supporter aussi bien les chocs que les coups. 

En fait, la norme EN 356 atteste que le vitrage classé de P1A à P5A résiste bien aux chocs et à la casse, car il est composé de verres de 6 à 10 mm d’épaisseur. Et un vitrage classé de P6B à P8B résiste bien aux tentatives d’effraction, car il est composé de verres de 10 à 27 mm d’épaisseur.

 4) Des économies d’énergie non-considérables

En réduisant les déperditions de chaleur via les ouvertures, le triple vitrage permet aussi de faire des économies d’énergie. Il constitue effectivement la solution idéale pour réduire la consommation de chauffage et de climatisation. Ainsi, il permet donc de réduire les factures d’énergie et d’économiser une somme importante au bout de quelques mois. 

Quels sont les inconvénients du triple vitrage ?

Si tels sont les avantages du triple vitrage, il faut avouer que ce genre de vitrage n’est pas sans inconvénients. Il y a justement quelques points de vigilance qui méritent d’être soulevés.

 1) Un vitrage lourd et épais

Tout d’abord, il est à savoir que le triple vitrage est très lourd et très épais. Il pèse généralement 30 kg au m², contre 20 kg au m² pour le double vitrage et il a comme épaisseur 4/16/4/16/4 ou 4/18/4/18/4.  Ainsi, il ne convient donc pas à toutes les fenêtres. 

Il ne peut être installé que sur des menuiseries réalisées à partir de matériaux solides et de bonne qualité afin d’éviter toute déformation du cadre. Mis à part cela, il peut également nécessiter de lourds travaux en cas de rénovation.

 2) Des apports solaires limités

L’autre souci avec le triple vitrage aussi est le fait qu’il propose des apports solaires limités. En fait, ce type de vitrage est légèrement teinté. De plus, il est très épais vu qu’il se compose d’une lame d’air et d’un vitrage supplémentaire. Ainsi, il apporte moins de chaleur dans les pièces et il occasionne également une perte de luminosité. 

Son facteur solaire g est évalué à 0,5, contre 0,65 pour le double vitrage, soit une baisse des performances d’environ 25%. Et son coefficient de transmission lumineuse TI est de 0,7, contre 0,8 pour le double vitrage, soit une baisse des performances de près de 12,5%.

 3) Un vitrage très coûteux

Question prix, le triple vitrage est le vitrage le plus onéreux du marché. Il est en moyenne deux fois plus cher que le double vitrage, puisque son prix minimum au m² est de 350 euros contre 150 pour le double vitrage et 65 euros pour le simple vitrage. Et son prix maximum au m² est de 1 500 euros, contre 240 euros pour le double vitrage et 80 pour le simple vitrage. 

Toutefois, il y a lieu de rappeler que le remplacement du simple vitrage par un équipement plus performant du genre double ou triple vitrage permet de bénéficier d’aides financières intéressantes telles que MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro, le programme « habiter mieux » de l’Anah et les certificats d’économie d’énergie ou CEE.

Dans quels cas installer du triple vitrage ?

En outre, le triple vitrage constitue donc la meilleure solution pour les façades exposées au nord, notamment pour les façades peu ensoleillées. Puis, il est aussi parfait pour les régions froides ou montagneuses. 

Le triple vitrage convient également aux maisons performantes, c’est-à-dire aux maisons passives et aux maisons à basse consommation qui n’excèdent pas les 30 kWh/m². Et enfin, il peut aussi être installé sur des fenêtres particulièrement exposées, notamment sur des fenêtres situées en RDC ou donnant directement sur la rue. 

Parmi les menuiseries qui peuvent soutenir le poids du triple vitrage, il y a lieu de citer les fenêtres en aluminium. Celles-ci sont effectivement robustes et durables, car l’aluminium est un matériau ultra solide.